La bande magnétique des chèques CMC7

Ce type de caractères nous est familier depuis notre premier carnet de chèques. Il « décore » la bande blanche qui sert de pied à toutes les vignettes dudit carnet.

Cette bande dite « magnétique » est lisible par les ordinateurs des banques et des circuits de compensation interbancaire.

Les caractères qui y sont préimprimés avant que le chéquier parvienne entre les mains de son destinataire permettent d’identifier :

  • le numéro du chèque,
  • la banque et l’agence de l’émetteur.

La zone inutilisée à droite de la bande magnétique sera utilisée pour une opération de « post marquage » par la banque qui recevra le chèque pour encaissement.

Le post marquage a pour but d’intégrer le montant du chèque pour en finaliser le traitement.

CMC7 signifie : Caractère Magnétique Codé à 7 bâtonnets.

Ces caractères sont imprimés au moyen d’une encre magnétique selon le procédé inventé en 1957 par les Machines Bull.

Pour aller plus loin la Compagnie des Machines Bull CMC7 est notre amie.